Zoom sur la PLV digitale

Afin de séduire leur clientèle et d’attirer davantage de chalands, de plus en plus d’enseignes parient sur des dispositifs digitaux, comme la PLV digitale, pour leurs magasins et points de vente. D’après une étude Samsung, 58% des magasins ont des écrans, dont 33% proposent des contenus programmés, 73% s’en servent pour mettre en avant leurs produits, 72% pour enrichir le parcours clients et 42% pour améliorer l’attractivité de leur vitrine.

Encore faut-il les utiliser à bon escient pour amortir ces investissements de départ parfois onéreux.

PLV : troquer l’affichage classique au profit d’un affichage numérique

En vogue, la PLV digitale ne cesse de séduire. En effet, avec la révolution de l’ère numérique, les écrans digitaux permettent aux marques de disposer d’un média supplémentaire moderne et percutant pour communiquer auprès de leurs clients. Bornes tactiles, murs digitaux, panneaux interactifs, la PLV digitale peut revêtir différentes formes et permettrait d’augmenter sensiblement l’intérêt des consommateurs et donc, les ventes.

Lire aussi : Comment créer une proximité marque-consommateur sur le lieu de vente ?

La PLV interactive pour attirer l’attention des clients

La PLV interactive remplirait deux fonctions : attirer l’attention du consommateur et le faire venir en magasin. En effet, l’intégration du digital dans l’affichage urbain ou les publicités permet de créer des contenus plus personnalisés et immersifs, que ce soit pour générer du trafic ou susciter l’émotion.

La PLV interactive offre par ailleurs « un meilleur taux de mémorisation du contenu diffusé vs un contenu statique », selon Efraim Clam, fondateur de Little Corner. 75% des sondés par Ipsos assurent se souvenir d’un affichage numérique ; ils ne sont que 44% à mémoriser un affichage statique.

L’importance de l’emplacement

En outre, en magasin, le digital ne revêt pas le même usage selon son emplacement. Dans les allées centrales, la PLV met le plus souvent en avant certaines marques ou leurs nouveautés et promos pour attirer les consommateurs dans un rayon. En rayon, l’enjeu s’affine et l’écran devient un outil d’aide à la prise de décision.

Lire aussi : Le MPV (Marketing Point de Vente) vu par les consommateurs

Leave a comment