La progression de la PLV numérique vs la PLV offset

Interview – Caroline LECAT, Directrice de Fabrication au sein de SBS PLV, explique ce que sont la PLV numérique et offset, leur évolution ainsi que leurs avantages.

Qu’est-ce la plv offset ?

Le procédé offset utilise l’antagonisme entre l’eau et l’encre pour réaliser le report des parties encrées sur papier. On obtient les formes d’impression sur plaques de zinc ou aluminium par report photomécanique.

Le procédé le plus utilisé est l’impression : environ 80% du marché de la plv se traite en offset.

Quels sont ses avantages ? 

Ce mode d’impression est très simple d’utilisation. Il est le plus économique en cas de volume, sa qualité d’impression reste supérieure grâce à sa finesse du point d’encre et par sa qualité des aplats, également car l’offset utilise des encres préparées en amont : les couleurs primaires mais aussi les couleurs additionnelles Pantone ainsi que les encres spéciales comme métalliques, odorantes, grattables, etc.

A lire : Marketing visuel : la signification des couleurs pour un support publicitaire réussi

Son séchage est rapide, ce qui est non négligeable dans le milieu de la plv où le temps est souvent compté. Ensuite, il est possible d’imprimer sur moyen et grand format, d’utiliser des papiers de différents grammage Il permet aussi de poser en ligne après impression des vernis ce qui garantit une protection de la plv, qui durera de ce fait plus dans le temps.

Qu’est-ce la plv numérique ?

Ce type d’impression est une technique de reproduction permettant d’imprimer des documents, visuels depuis des données informatiques sous forme imprimante (contrairement à l’offset). Ces procédés incluent : jet d’encre, électrophographie, magnétographie et ionographie.

Quels sont ses avantages ? 

L’impression numérique en flux continu optimise les délais d’impression, aujourd’hui avec le progrès des machines elle permet d’imprimer des petites quantités à des prix raisonnables. 

Puis, il est possible d’imprimer sur un vaste choix de support au contraire de l’offset qui imprime principalement sur du papier et de la carte.

Elle réduit le gâchis de papier et génère moins de déchets chimiques (pas de plaques d’impression comme pour l’offset). On utilise des encres non toxiques aujourd’hui. Il est possible d’imprimer sur des papiers recyclés – une tendance dans l’air du temps depuis quelques années.

Voir aussi : PLV pérenne vs PLV éphémère : quelles différences ?

Comment la plv numérique a-t-elle progressé ces dernières années et comment expliquez-vous cette évolution ? 

La plv numérique a fait sa place depuis les 15 dernières années et affiche une progression annuelle de 4%.  De plus, les années à venir devraient connaître une belle croissance grâce aux nouvelles technologies qui se développent face à l’impulsion du web, des pures players qui ouvrent des boutiques et de l’appétence des consommateurs pour davantage de personnalisation, la distribution fait sa mue. Au cœur de cette révolution les plv enrichissent l’expérience client.

L’augmentation des espaces pop-up y contribue, les corners de personnalisation sur les lieux de vente deviennent un passage obligé pour de nombreuses enseignes.

Les technologies d’impression numérique nous permettent aujourd’hui d’imprimer sur tout support ou presque, ce qui libère la créativité.

Comment abordez vous les projets de la plv numérique et l’offset de vos clients ?

Chez SBS, nous sommes en mesure de gérer des projets et de réaliser des PLV en tout type d’impression. Aujourd’hui, l’élément déterminant de choix entre l’impression numérique et l’offset reste la quantité de PLV à produire.

L’écologie et la PLV sont-ils compatibles ?

Leave a comment