Implantation de PLV : quels retours sur investissement pour la marque ?

Dans un contexte où la publicité sur lieu de vente devient de plus en plus un mode de communication en déclin (depuis les années 1990), elle reste cependant une valeur sûre avec une croissance des dépenses de +1,5% par rapport à 2016, selon une étude de Harris Interactive de 2018. Ce qui représente un chiffre d’affaires estimé à 1254 Md d’euros.

Quels sont alors les potentiels retours sur investissement d’une implantation de PLV ?

Comment calculer le ROI d’une PLV ?

Lancé en 2006 via une étude du CSA commanditée par l’association Popai France, le CPM (= coût pour mille), ou retour sur investissement potentiel, permet de faire reconnaître le poids et l’impact de la PLV, en étudiant ainsi sa rentabilité.

Cette étude a aussi permis de comparer la PLV aux différents médias afin de les rendre complémentaires, puisque les équipements de publicité sur lieu de vente apportent une proximité directe entre le consommateur et le produit. En conséquence, les entrées de consommateurs sur des lieux de vente sélectionnés au préalable ont été comptabilisées quotidiennement, et ce par tranches horaires. L’outil de calcul utilisé est celui du CPC (= coût au contact publicitaire), qui mesure le coût d’une exposition publicitaire via un média ou un support.

Lire aussi : A l’assaut du marketing de proximité !

La PLV, fer de lance de la communication ?

Il faut savoir que 64% des adeptes de la PLV en 2017 envisagent d’investir en 2018. Et que près de deux tiers chiffre d’affaires des secteur de la PLV concerne les filières du textile, de l’alimentation de la beauté. A noter que le carton et le papier sont toujours les matériaux les plus en vogue pour la fabrication de PLV (à hauteur de 34%).

De plus, la PLV AO (assistée par ordinateur) est un élément non négligeable : elle permet notamment de mettre en avant voire vendre des produits qui ne peuvent pas être matériellement présentés sur place. La communication virtuelle sur écrans, alors installés en des endroits stratégiques du lieu de vente, permet de capter l’attention des consommateurs-cibles directement.

De toute évidence, les contenus se doivent d’être dynamiques, attractifs, en temps réel et variés selon en l’heure et du lieu de diffusion.

Leave a comment